rêves d\'ailleurs

rêves d\'ailleurs

TOGO

 
pêcheurs sur la plage de Lomé
 
une virée au Togo
 
autres photos sur le lien tout en bas de l'article
 
le Togo est un petit mais bien joli pays ! en comparaison avec le Bénin, je dirais que nous avons été surpris par la (relative mais réelle) propreté des villes et villages, par Lomé la capitale, bien belle ausssi, avec un front de mer aménagé pour la détente, la balade. La population est aussi gentille qu'au Bénin, et la nature , dans la region de Kpalimé, absolument magnifique.
 
nous avons suivi la route de la côte, pour franchir la frontière tout au sud, aucun souci pour le visa, 7 jours de transit pour 10000 Fcfa; 10minutes et c'est fait !
arrivée à Lomé ou d'importants travaux obligent le taxi à un long détour par les quartiers portuaires, tout en chantier également.
 
l'immense plage de lomé nous offre le spectacle des bateaux qui stationnent au large avant d'entrer dans le port, sur le sable, on tire le filet, plein de sardines . des jeunes jouent au foot ...
 
le Galion, ou nous allons passer deux nuits, est un vrai "repaire" à expat .... qui ne donnent pas franchement envie de le devenir, expat : bonjour les visages marqués par l'alcool, les piliers de bar aussi ! bon, n'exagérons rien, tout le monde n'est pas aviné tout de même !
 
mais l'accueil est sympa, la chambre aussi, pour le prix ! et l'on peut y manger d'excellents repas européens (parfois ça fait du bien, entre deux marmites aux haricots et les assiettes de pâte blanche sauce feuille)
 
Après la visite de lomé, ville aux larges avenues plantées d'arbres, aux villas et batiments administratifs coloniaux bien conservés, un musée anémique et un autre fermé depuis 3 mois plus tard, nous prendrons la route (ha le minibus ..... une antiquité) pour Kpalimé.
 
sortiede l'agglomération, la route deviens de plus en belle au fur et à mesure du chemin : elle traverse de vastes plantations de cototiers à huile rouge (huile de palmes), elle grimpe dans la montagne et la nature s'enrichit et se diversifie tout le long de la montée.
 
 
arrivée à Kpalimé, nous cherchons, devant une assiette de frites et une bonne bierre fraîche, à partir pour Kouma Konda, ou nous voulons randonner un peu.
les jeunes zems du coin ont vite fait de repérer le nouvel arrivant, le yovo au "routard" en vue sur la table et au sac à dos poussiereux !
finalement c'est Thomas et un ami qui nous emmeneront là-haut, dans ce si joli village, ou nous rencontrerons prosper l'entomologiste ; nous prendrons chez lui nos repas, nous logeons à l'auberge communautaire (l'arc en ciel).
 
ha cette route ! belle, si belle que nous la redescendrons à pied deux jours plus tard, pour en admirer plus à loisir la végétation luxuriante et les poin ts de vue sur la vallée.
 
c'est avec Thomas également que nous irons nous promener le lendemain : plantations de café, cacaoyers, bananiers, ananas, avocatiers, arbres à poivre, plantes carnivores étonnantes, arbres à karité géants.... tout est magnifique ! tout pour moi est découverte.
une halte pic-nic près d'une petite cascade me permettra de me rafaîchir en me plongeant dans l'eau de la vasque naturelle avec de jeunes gamines du village (les petits "mateurs" qui auraient bien voulu voir la blanche en maillot de bain - ça les amuse - en ont été pour leur frais : je me baigne toute habillée ! deux heures après tout sera sec). un bon moment de rires.
 
 
Prosper venait de faire l'objet d'un documentaire pour la TV togolaise, il venait d'en recevoir le DVD, nous le visionnerons avec lui dans la soirée.
 
après deux jours dans ces montagnes, nous repartons vers le Bénin par la route de Notsé : encore un minibus bien pourri, puis une sorte d'épopée en taxi individuel et zem : nous sommes dimanche, impossible de trouvr un taxi-brousse.
Nous aurions mieux fait de dormir à Notsé et repartir le lendemain ! mais bon ! dans le "feu de l'action" on est pas toujours bien inspiré ... ce fut le cas ce jour là.
 
la piste rouge, bien abimée, passe par une serie de villages aux cases coiffées de chaume, tapis dans la végétation. La population , bien hbillée, c'est dimanche, va et vient d'un village à l'autre , c'est  vivant et coloré; sympa !
 
 
le passage de la frontière sera du coté béninois moins sympa que dans le sud ! nous descendrons en deux jours vers Ouidah ou nous attend Eric, pour un repos "bien mérité" au Zion sur le lac Ahémé.
 


22/05/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres