rêves d\'ailleurs

rêves d\'ailleurs

"bonne arrivée"

Ce sera juste quelques mots, les photos viendront un peu plus tard ... des soucis avec mon ordi :((

 

photos :

la maison

 
 
 

petite famille d'Agla

 

Alors la "bonne arrivée", oui, par avion de la RAM à 4 heures du matin, les formalités rapidement expédiées et les bagages recupérés avec un "truc" bizarre : apparemment ils ont été fouillés, les valises soigneusement refermées et entourées de film plastique style momies égyptiennes... à l'ouverture, étonnement.... il manquait à l'appel : une boite de café soluble et ... une boite de lait soluble ! les douaniers devaient avoir besoin d'un petit remontant, sans doute !

 

enfin pas grave, de l'anecdote amusante plutôt ! j'en ai été reduite à mendier mon premier jus...

 

un taximan, un coup de fil pour trouver l'itinéraire, et 15 minutes plus tard, j'étais dans mon "chez mois" béninois de quelques mois (:))) non, je ne desire pas faire de vers...).

quelques heures de sommeil, et je fais la decouverte de mon environnement.

 

La maison est sympa, un peu dénudée, comme prévu, mais le confort est là et on va arranger ça dans les semaines à venir;

les "gens de la cour" , les béninoises avec qui je partage l'espace clos ou se trouve ma maison et les leurs, sont très agréables : E., la propriétaire, qui tient aussi un petit magasin, et I., une jeune étudiante qui va bien m'aider en ces premières heures et premiers jours.

 

le quartier est assez excentré, mais en zem, à 10-15 mn maxi du centre, maintenant, c'est de la routine.

on se croirait un peu à la campagne, pas de bitume, que des vons sablonneux, beaucoup de petites marchandes de tout et de ... tout ce dont on a besoin dans la vie quotidienne : tomates, oignons, bananes, pain, savons, farines diverses, spaghettis, liquide vaisselle, OMO (terme générique pour les lessives), des menuisiers, des reparateurs de mobylette, des marchandes de pain, et... tout ce que je mettrais des semaines à voir.

 

beaucoup de beaux grands arbres, des manguiers, des bananiers, des cocotiers, des palmiers, tout ça se mélangeant sans trop de grâce avec les fils électriques et leurs élégants poteaux, c'est cotonou versus cambrousse quoi :)))

j'allais oublier la présence "galopante" des "poulets bicyclettes" dans les rues, et aussi celle des petites chèvres.

 

Il va me falloir un peu de temps pour realiser que le décompte des jours repart dans l'autre sens, pour apprivoiser cette nouvelle vie, pour faire des projets de virée comme j'en ai envie...

 

à très bientôt, avec des photos en plus , bien sur !



16/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres