rêves d\'ailleurs

rêves d\'ailleurs

balade sur l'Ouémé

 
 
vers le fleuve OUEME
 
avec ma compagne de voyage, nous sommes parties vers le fleuve Ouémé.
Cotonou-Porto-Novo en taxi-brousse, ensuite par sauts de puce successifs en zem, nous arrivons à ADJOHOUN;
petite ville sympathique.
Nous avons la chance de bavarder avec un responsable de la lutte contre les mauvais traitements réservés aux femmes, (chose hélas bien partagée sur tous les continents), nous cherchons un hébergement pour la nuit.
D "fil en aiguille" nous avons deux propositions interressantes : la première, nos jeunes zems nous emmèneront sur le fleuve, à travers le vieux village d'ADJOHOUN accroché à la rive du fleuve. Nous y verrons le lourd travail des hommes et des femmes qui vont arracher au fleuve le sable necessaire au BTP..... rude travail sous-payé...
 
ensuite, après l'échec d'un premier plan hébergement (il n'y a pas d'hotel ou auberge à Adjohoun), des jeunes nous indiquent un foyer d'accueil pour jeunes filles en difficultés situé pas bien loin. ils pourraient nous héberger;
Très aimable acccueil de la direction visite des lieux, nous apprenons que cette  institution accueille des filles de 11-16 ans environ victimes de  maltraitance, menacées de mariages forcés, handicpée pour l'une. Elles sont scolarisées et/ou apprennent un métier.
 
Nous serons donc logées dans ce foyer.
La directrice et l'infirmière nous laissent leurs chambres, les filles préparerons nos repas  en même temps que les leurs, nous y prendront donc nos diners et petits-dejeuners.
 
la soirée a été charmante avec ces jeunes : elles chantent et dansent (des tubes communs à toute la jeunesse du monde, béninois aussi). elles plaisantent, bavadent, posent avec complaisance devant nos appreils photos.
 
 


20/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres